Judo les Katas

Posté par Manu le 30 janvier 2010

LES PASSAGES DE GRADES CONTENU :

  • 1er dan : Le NAGE NO KATA les 3 premières séries du nageno , ou le GOSHIN JITSU les 12 premières dans les rôles de Tori et Uké
  • 2ème Dan : Le NAGE NO KATA entier dans le rôle de Tori et Uké
  • 3ème dan : Le KATAME NO KATA et le GOSHIN JITSU complets dans le rôle de Tori et tout ou partie dans le rôle de Uké
  • 4ème dan : Le KIME NO KATA et le GONOSEN NO KATA complets dans le rôle de Tori et tout ou partie dans le rôle de Uké

NAGE NO KATA

Le Nage No Kata est un kata de projection. Le kata est composé de trois techniques dans chacun des cinq groupes de projections du judo: techniques de mains (te waza), techniques de hanches (goshi waza), techniques de pieds (ashi waza), techniques de sacrifice arrière (ma sutemi waza) et techniques de sacrifice latéral (yoko sutemi waza). Chacune des quinze techniques doit être exécutée deux fois dans un ordre spécifique: d’abord en kumi-kata (prise du kimono) à droite puis à gauche. Le démonstration de ce kata en tant que Tori fait partie des tests pour le passage de la ceinture noire. Le rôle de Uke requiert d’être projeté trente fois. Il est traditionnellement occupé par un partenaire plus expérimenté.

Le kata a été conçu par Jigoro Kano en 1887 dans l’école du Kodokan.

Image de prévisualisation YouTube

1/ Mouvements de bras (Te-waza) :

  • uki-otoshi (renversement flottant)
  • ippon-soei-nage (projection par une épaule)
  • kata-guruma (roue autour des épaules )

2/ Mouvements de hanches (Koshi-waza) :

  • uki-goshi (hanche flottée)
  • harai-goshi (hanche fauchée)
  • tsuri-komi-goshi (hanche pêchée)

3/ Mouvements de jambes (Ashi-waza) :

  • okuri-ashi-barai (balayage des deux jambes)
  • sasae-tsuri-komi-ashi (blocage du pied en pêchant)
  • uchi-mata (fauchage interne)

4/ Sacrifices sur le dos (Ma-sutemi-waza) :

  • tomoe-nage (projection en cercle)
  • ura-nage (projection en arrière)
  • sumi-gaeshi (renversement dans l’angle)

5/ Sacrifices sur le côté (Yoko-sutemi-waza) :

  • yoko-gake (accrochage de côté)
  • yoko-guruma (enroulement de côté par l’extérieur)
  • uki-waza (projection latérale avant)


KATAME NO KATA

Le Katamé No kata fut présenté comme en 1908 comme le Nagé no Kata. C’est le Kata des contrôles, composé de 3 séries.

Les déplacements s’effectuent pour beaucoup avec un genou au contact du tapis. Il se caractérise aussi par la position Kyoshi et le jeu action réaction sur les tentatives de sortie.


1/ osaekomi-waza (techniques d’immobilisation) :

Image de prévisualisation YouTube

  • kuzure-gesa-katame (contrôle latéro-costal)
  • kata-gatame (contrôle par l’épaule)
  • kami-shiho-gatame (contrôle arrière sternal)
  • yoko-shiho-gatame (contrôle latéro-sternal)
  • kuzurekami-shiho-gatame (variante du contrôle arrière sternal)

2/ shime-waza (techniques d’étranglement) :

Image de prévisualisation YouTube

  • kata-juji-jime (étranglement croisé)
  • hadaka-jime (étranglement arrière par l’avant-bras)
  • okuri-eri-jime (étranglement arrière par le revers)
  • kata-ha-jime (étranglement par contrôle d’un bras)
  • gyaku-juji-jime (étranglement croisé facial)

3/ kwansetsu-waza (tecniques de luxations) :

Image de prévisualisation YouTube

  • ude-garami (luxation en torsion)
  • ude-hishigi-juji-gatame (luxation en croix)
  • ude-hishigi-ude-gatame (luxation en hyper-extension)
  • ude-hishigi-hiza-gatame (luxation du bras par le genou)
  • ashi-garami (luxation de la jambe)

KIME NO KATA

Le kiméno Kata a été crée en 1907 pour montrer l’efficacité des techniques dans un combat réel, appliquées avec l’esprit de décision, le Kimé.

Il se compose d’une série de 8 techniques à genoux et 12 techniques debout.

Ce kata martial trouve son origine dans le Ju Jitsu

Image de prévisualisation YouTube


1/ idori (assis) :

Contre une attaque non-armé

  • ryo-te-dori (prise des deux mains)
  • tsuki-gake (coup de poing à l’estomac)
  • suri-age (coup au visage)
  • yoko-uchi (coup de poing de côté)
  • ushiro-dori (prise aux épaules par l’arrière)

Contre une attaque armé

  • tsuki-komi (coup de pointe à l’estomac)
  • kiri-komi(coup de tranchant sur la tête)
  • yoko-tsuki (coup de pointe de côté)

2/ tachi-aï (debout) :

Contre une attaque non-armé

  • ryo-te-dori (prise des deux mains)
  • sode-tori (prise de manche)
  • tsuki-kake (coup de poing au visage)
  • tsuki-age (coup de poing de bas en haut)
  • suri-age (coup au visage)
  • yoko-uchi (coup de poing de côté)
  • ke-age (coup de pied au bas-ventre)
  • ushiro-dori (prise aux épaules par l’arrière)

Contre une attaque armé

  • tsuki-komi (coup de pointe à l’estomac)
  • kiri-komi (coup de tranchant sur la tête)
  • nuki-kake (blocage du sabre)
  • kiri-oroshi (pourfendre avec le sabre)

Le JUNO KATA

Il est considéré comme étant le kata de la souplesse.
Il doit être effectué à un rythme lent et ne comporte aucune projection.
Composé de trois séries de cinq techniques, il relate des principes de défense terminés par des contrôles du partenaire en élongation:

Première série:

  • Tsukidashi (attaque avec la main)
  • Kata oshi (pousser l’épaule)
  • Ryote dori (saisie des mains)
  • Kata mawashi (rotation des épaules)
  • Ago oshi (repousser le menton)

Deuxième série:

  • Kirioroshi (fendre la tête)
  • Ryokata oshi (pression sur les épaules)
  • Naname uchi (fendre en biais)
  • Katate dori (saisie d’une main)
  • Katate age (lever la main pour frapper)

Troisième série:

  • Obi tori (saisie à la ceinture)
  • Mune oshi (pousser la poitrine)
  • Tsukiage (coup de poing en remontant)
  • Uchi oroshi (coup de poing en descendant)
  • Ryogan tsuki (pique aux yeux)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Le Go-no-sen-no-kata

Il présente en deux séries de 6 techniques les principaux contres directs du judo.

  • La première série porte sur des mouvements de jambes.
  • La seconde série concerne des mouvements de hanche.

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Goshin jitsu

Crée en 1956, ce kata de Ju Jitsu est composé de 21 techniques : 12 à mains nues sur saisie ou à distance et 9 avec arme (bâton, tanto, revolver). Complémentaire au Kimé no Kata, il comprend des techniques de projection, des luxations et des coups. Dans ce Kata qui s’effectue avec le Kiai (le cri),Tori et Uké changent de place après chaque technique, excepté à la fin des séries où ils retrouvrent leur place initiale.

Techniques à mains nues sur saisies

  • Ryote dori (saisie des deux mains)
  • Hidari eri dori (saisie du revers gauche)
  • Migi eri dori (saisie du revers droit)
  • Kata ude dori (saisie d’une main)
  • Ushiro eri dori (saisie du col par l’arrière)
  • Ushiro jime (étranglement par l’arrière)
  • Kakae dori (saisie par l’arrière)

Techniques à mains nues sur Atémi

  • Naname uchi (coup en biais)
  • Ago tsuki (coup en remontant)
  • Gammen tsuki (coup direct au visage)
  • Mae geri (coup de pied de face)
  • Yoko geri ( coup de pied latéral)

Techniques avec Tanto

  • Tsukkake (attaque)
  • Choku zuki (attaque directe)
  • Naname zuki (coup de dague en biais)

Techniques avec Bâton JO

  • Furiage (coup en remontant contre une attaque au bâton)
  • Furioroshi (coup en descendant contre une attaque au bâton)
  • Morote zuki (saisie sur deux mains contre une attaque au bâton)

Techniques avec pistolet

  • Shomen zuki (pistolet contre le ventre)
  • Koshi gamae (pistolet à la hanche)
  • Haimen zuke (pistolet dans le dos)

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Koshiki-no-kata

Ce kata présente les formes antiques de self défense.
Les techniques de ce kata sont d’un niveau très élevé. Leur pratique permet d’entrer aux sein même des principes du judo.
Il se compose de deux séries comportant respectivement 14 et 7 techniques:

Série Omote (en avant):

Cette première série est effectuée lentement puisque les combattants sont présumés porter une armure. – tai (posture de départ) – yume no uchi (entre rêves) – ryokuhi (emploi de la force)

  • mizu guruma (le moulin que l’eau fait tourner)
  • mizu nagare (courant d’eau)
  • hiki otoshi (tirer et faire tomber)
  • ko daore (tronc d’arbre gisant)
  • uchi kudaki (réduire en poudre)
  • tani otoshi (chute dans la vallée)
  • kuruma daoshi (roue projetée)
  • shikoro dori (prise de la mâchoire)
  • shikoro gaeshi (tourner la mâchoire)
  • yudachi (averse)
  • taki otoshi (cascade)


Série Ura (en arrière):

Cette seconde série s’enchaîne rapidement sans aucun temps d’arrêt. – mi kudaki (réduire le corps en poudre) – kuruma gaeshi (roue renversée)

  • mizu iri (plongée dans l’eau)
  • ryusetsu (la neige sur le saule)
  • Saka otoshi (tomber sur la pente)
  • yukiore (branche cassée par la neige)
  • iwa nami (rocher balayé par les vagues)

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Par Me Jigoro Kano
Image de prévisualisation YouTube

 

L’Itsutsu-no-kata

C’est le plus court de tous les katas puisqu’il ne comporte que cinq techniques.
Il présente ainsi que les cinq principes du judo :

  • mobilisation de l’énergie.
  • une résistance.
  • force centripète.
  • alternance.
  • vide.

Par Me Mifune
Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

 

STADE CLERMONTOIS TT |
Saint Pierre de Plesguen Ka... |
Trail monts des Flandres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Karaté Saint Claude 39
| SPORTnew
| sport et musique