La Kimura Ude Garami histoire

Posté par Manu le 4 octobre 2009

Masahiko Kimura

né le 10 septembre 1917 à Kumanoto au Japon, mort le 18 avril 1993 est un judoka, considéré par certains comme l’un des plus grands de tous les temps

kimura.jpg

À l’âge de 16 ans, après 6 ans de judo, Kimura est promu au rang de 4è dan.

Il avait vaincu à la suite six adversaires (chacun possédant un grade de 3è ou 4è dan).

En 1935, à l’âge de 18 ans, il devint le plus jeune godan (ceinture noire 5è degré) lorsqu’il défit huit adversaires consécutifs au Kodokan (siège du principal organisme de judo).

Le succès remarquable de Kimura peut être en partie attribué au régime fanatique de son entraînement.

À ce qu’on rapporte, il n’a perdu que quatre combats de judo au cours de sa vie, tous se déroulant en 1935.

Il envisagea d’abandonner le judo après ces défaites, mais, grâce aux encouragements de ses amis, il recommença à s’entraîner. Toutes les nuits, il s’exerçait contre un arbre à osoto gari, projection basique.

Après six mois, sa technique était telle que les randoris quotidiens ou les sessions de joute dans les différents dojos se terminèrent par des commotions chez dix personnes.Ses collègues étudiants lui demandaient fréquemment de ne pas utiliser sa technique d’osoto gari peu orthodoxe.

À l’apogée de sa carrière, l’entraînement quotidien de Kimura comprenait un millier de pompes ainsi que neuf heures de pratique.

Image de prévisualisation YouTube

Il est promu au rang de 7è dan à l’âge de 30 ans, rang auquel il se cramponna au cours de ses disputes avec les représentants du Kodokan, sur le fait qu’il était devenu un combattant professionnel, refusant de restituer le drapeau (prix) des championnats Japonais de judo, et sur le fait qu’il avait obtenu ses grades de dan alors qu’il se trouvait au Brésil.

heliogracie.jpg
En 1955, Kimura, alors âgé de 38 ans, prit part à un combat tenu au Brésil au cours duquel il vainquit Hélio Gracie, de la fameuse famille Gracie jiu Jitsu, dans un match de judo se résolvant par soumission.

Pendant le combat, Kimura projeta Gracie à maintes reprises par

  • Ippon seoi nagé
  • O soto Gari

norikimura.jpg

Il projeta Hélio trois fois par

  • o-soto-gari, o Uchi gari(grand fauchage intérieur),
  • uchi mata (fauchage par l’intérieur de la cuisse)
  • harai goshi(balayage de la hanche).

À ce qu’on rapporte, Kimura projeta Gracie à maintes reprises dans l’optique de lui faire perdre connaissance.

Cependant, la surface de l’aire de combat était apparemment trop molle pour que cela n’advienne.

Kimura infligea également de douloureuses techniques de lutte par étranglement, telle que

  • kuzure kami siho gatame
  • kesa gatame
  • sankau jimé

Finalement, à la treizième minute du combat, Kimura se positionna afin d’effectuer un ude garami renversé(luxation par enroulement du bras).

Gracie refusa de se soumettre, même après que son bras eut cassé, contraignant Kimura à maintenir la prise sur le bras cassé de Gracie. À ce moment, Carlos Gracie, aîné de Hélio, jeta la serviette afin de mettre un terme au combat, afin de préserver la santé de son frère.

En 1994, Hélio confessa lors d’une interview avoir perdu connaissance plus tôt dans le match, mais il reprit ses esprits après que Kimura eut relâché sa prise.

Image de prévisualisation YouTube

En hommage à la victoire de Kimura, la technique du ude-garami renversé est depuis lors considérée comme la prise de Kimura, ou plus simplement le Kimura, dans le Jiu jitsu brésilien et, plus récemment, dans le milieu des arts martiaux.

Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire

 

STADE CLERMONTOIS TT |
Saint Pierre de Plesguen Ka... |
Trail monts des Flandres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Karaté Saint Claude 39
| SPORTnew
| sport et musique